© Camille Stella

Pendant plusieurs années, Thaïs Té a abordé la musique d’une manière épurée. 

Avec sa guitare, elle proposait une pop-folk lumineuse teintée de chanson française. 

Elle prend aujourd’hui un virage musical affirmé. 

Avec des sonorités plus pop et parfois sombres, elle initie une quête de liberté née du besoin de retrouver un souffle égaré dans des idéaux bien implantés.

L’énergie brute et organique de groupes anglo-saxons qui l’inspirent depuis toujours se mêlent à des nappes plus électroniques, avec toujours la guitare pour instrument de prédilection. 

Sa rencontre avec Benjamin Geffen, producteur avec lequel elle s’est associée pour réaliser sa métamorphose, a permis de créer cette atmosphère enveloppante et méticuleuse.

C’est en grande partie le travail du solo sur scène ces dernières années qui a poussé Thaïs Té à sortir de sa zone de confort :  déterminée à construire de nouveaux modèles, elle livre des morceaux très intimes qui vont droit au but.